Une diminution du chômage en France dans les 3 premiers mois de 2019

 Après une diminution de 1,1 % au dernier trimestre 2018, le nombre de solliciteurs d’emploi a une autre fois reculé au premier trimestre en France. On évalue 0,7 % de chômeurs de catégorie A en moins. Mais toutes les catégories ne sont pas intéressées par cette réduction.

Léger mieux sur le front de l’emploi. Le chômage a diminué de 0,7 % pour la catégorie A, en France métropolitaine au premier trimestre, d’après les chiffres de Pôle emploi annoncé ce vendredi midi. C’est 24 200 chercheurs d’emploi en moins. On compte aussitôt 3 391 900 personnes sans emploi dans cette catégorie. Par contre, si on y ajoute les B et C (de personnes exerçant une activité réduite courte), la courbe du chômage demeure stable et affiche un léger recul sur un an : – 0,4 %.

Du mieux chez les seniors

Dans le détail, ce sont les moins de 25 ans qui ont aperçu le plus de pénuries à décrocher un travail au cours du premier trimestre. Le nombre de demandeurs d’emploi en catégorie A est stable pour cette catégorie d’âge, alors qu’il recule pour ceux âgés de 25 à 49 ans (-1 %). Il y a du mieux chez les seniors avec une diminution de 0,4 % au premier trimestre contre -0,1 % sur un an.

Du côté des catégories B et C, la courbe du chômage remonte. Ainsi, au premier trimestre 2019, le nombre moyen de solliciteur d’emploi en catégorie B (activité réduite courte) augmente de 0,6 % (–0,2 % sur un an) et celui des solliciteurs d’emploi en catégorie C (activité réduite longue) de 1,2 % (+2,2 % sur un an). Au total, le nombre de demandeurs d’emploi en catégories B et C augmente de 1 %.