Suppression de l’ENA : « On peut craindre que les vertus démagogiques de l’annonce présidentielle ne dissimulent de plus sombres desseins »

Le remplacement de l’Ecole nationale d’administration par un Institut du service public et l’alignement pour un temps de la formation des juges sur celle des autres fonctionnaires est préoccupant, soulignent les juristes Jean-Marie Denquin et Patrick Wachsmann dans une tribune au « Monde ».