L’édition virtuelle du Consumer Electronics Show, point d’orgue d’une année noire pour Las Vegas

A l’hôtel-casino Le Tropicana de Las Vegas, en septembre 2020.

Gary Shapiro, le président de l’association organisatrice du Consumer Electronics Show (CES) se souvient encore du 27 juillet 2020. C’est le jour où il a passé « des coups de fils douloureux » à plusieurs de ses partenaires à Las Vegas pour leur annoncer que le plus grand salon mondial consacré aux nouvelles technologies ne se tiendrait pas physiquement en 2021. « Beaucoup espéraient la reprise des événements internationaux en janvier 2021 », témoigne-t-il.

Las, comme la plupart des grands événements qui rythment le calendrier de « Sin City », le CES non plus n’aura pas résisté au séisme du Covid-19. Un coup dur économique pour la ville : ce sont près de 200 000 visiteurs qui, en ce début d’année, n’occuperont pas les chambres des hôtels, n’iront pas dépenser leur argent sur l’avenue du Strip, dans les casinos, ou les restaurants. Idem avec l’annulation du rodéo, qui attire chaque année 170 000 fans dans la ville.

Fort taux de chômage

Sur les onze premiers mois de l’année 2020, le nombre de visiteurs a chuté de 55 %, pour atteindre 17,8 millions de personnes. La ville devrait ainsi connaître, en 2020, sa plus faible fréquentation depuis plus de trente ans. Avec un effet direct sur l’emploi. Le groupe MGM Resorts, qui possède les principaux hôtels de la ville, a annoncé, fin août 2020, la suppression de 18 000 postes.

Article réservé à nos abonnés Lire aussi Nouvelles technologies : le CES de Las Vegas face au défi du virtuel

Selon les derniers chiffres fournis, en janvier, par le bureau américain de statistiques du travail, Las Vegas est la métropole américaine qui affiche le plus fort taux de chômage (11,5 %), après avoir connu un pic au plus fort de la crise à plus de 30 %. Et les perspectives ne sont guère encourageantes : malgré les restrictions limitant les rassemblements, le nombre de personnes positives au Covid-19 s’est envolé depuis septembre 2020, pour atteindre plus de 2 600 nouveaux cas quotidiens à la fin de l’année dernière.

Ironie du sort, 2021 s’est ouverte à Las Vegas avec la livraison de l’extension du Convention Center, où devait se tenir le CES. « Nous serons de retour en 2022 », promet M. Shapiro. De nombreux spécialistes estiment, eux, que Las Vegas ne retrouvera pas le niveau de fréquentation de 2019 avant 2023 ou 2024.