« Le point de vue des transfuges offre un regard acéré sur l’arbitraire des hiérarchies sociales »

Pour ces individus, de plus en plus nombreux à faire le récit de leur voyage entre deux classes sociales, la prise de parole a une valeur libératrice, observe le sociologue Paul Pasquali.