« Il est urgent de sortir des préjugés sur les classes préparatoires »

Répondant à Olivier Esteves qui dénonce, dans une tribune au « Monde », les privilèges des classes préparatoires sur l’université face à la crise sanitaire, le professeur de géopolitique Alain Joyeux dénonce un propos caricatural qui fait fi de la complémentarité de ces deux lieux d’enseignement.