Un meeting pour retrouver l’emploi

Ce forum de l’emploi pas comme les autres revient pour sa deuxième édition le 9 novembre, avec plus d’actualité. On vous présente quatre bonnes raisons d’y participer.

Pour cette deuxième édition du forum « Cap vers la liberté », la Maison de l’initiative souhaite voir plus grand que lors de la première édition. Le week-end prochain la guerre contre le chômage sera prononcé à Grande-Synthe !

1-      Un événement ouvert à tous

Alors que l’année dernière, la première édition de l’événement était seulement ouverte aux jeunes Grand-Synthois, cette année, « Cap vers la liberté » s’ouvre pour tout le monde.

« L’année dernière, nous avions réuni 1 400 jeunes de la ville. Cette année, nous voulons proposer à tout le monde de venir », annonce Laëticia Deken, chargé de communication à la Maison de l’initiative.

Le but étant de toucher principalement les personnes à la recherche d’un emploi, notamment à Grande-Synthe, où le taux de chômage s’élève à 28,6 % de la population, soit trois fois la moyenne nationale.

2-      Saisir des opportunités

Cette année, le forum sera réparti en quatre pôles bien distincts. « Tout d’abord, nous aurons le pôle entrepreneuriat où notre partenaire BGE présentera le projet Ose : on s’entreprend à Grande-Synthe. Il s’agit là de démontrer que le travail peut se faire autrement que par le salariat. »

Ce pôle va réunir également des structures de toute l’agglomération, ce qui va permettre de trouver des contacts et des réseaux pour celui ou celle qui souhaite se lancer dans l’entrepreneuriat.

Le second pôle, celui de l’emploi et de la formation. Comme son nom l’indique, il va unir des organismes de formation mais également des gros recruteurs du secteur, avec quelques occasions à saisir« Il y aura notamment ArcelorMittal ou encore Dillinger », précise Laëticia Deken.

La troisième partie sera consacrée à la mobilité. Avec des informations simples, mais nécessaires, sur les différentes façons de se déplacer à moindres frais sur le territoire et pas forcément qu’en voiture !

Enfin, la quatrième partie sera consacrée au village du savoir-faire. Un rassemblement des associations et de particuliers qui viendront transmettre leurs compétences particulières, et pas forcément seulement dans le cadre du travail !

3-      Le travail, mais pas que ça

Le forum « Cap vers la liberté » sera également l’occasion pour les personnes les plus isolées dans leur recherche d’emploi de renouer avec le monde du travail, mais aussi de reprendre confiance en soi.

Au contraire d’un forum de l’emploi « ordinaire », lors de cet événement, l’accent sera mis sur l’humain et non pas sur son expérience professionnelle. « Nous voulons montrer que les gens ne sont pas qu’un bout de papier. C’est un rendez-vous informatif, mais également très ludique. »

En marge des différents pôles, deux conférences auront lieu. L’une afin de présenter le projet d’ATD Quart monde  : « Territoire zéro chômeur de longue durée ».

L’autre, plus militante et menée par Agir contre le chômage  sur le thème : « Guerre contre le chômage ou guerre contre les chômeurs ? ». De quoi remettre les choses en perspectives.

4-      Assister au lancement de l’opération « Tandem »

Cette opportunité sera aussi l’occasion pour la Maison de l’initiative et la mairie de Grande-Synthe de lancer l’opération « Tandem ».

« Nous souhaitons développer un concept inédit dans la ville : des binômes entre demandeur d’emploi et citoyen. L’un et l’autre s’apporteront de l’aide sur toutes les questions concernant la vie quotidienne, et pas seulement sur les questions liées à l’emploi : il est possible par exemple que l’un des membres du binôme organise une soirée pour l’autre… C’est une aide au projet de vie, plus qu’un parrainage vers l’emploi. »

Cap vers la liberté. 9 novembre, de 9 h à 17 h, au Palais du Littoral. Gratuit et ouvert à tous. Inscriptions aux conférences nécessaires aux adresses suivantes : a.delplace@maison-initiative.fr ou l.deken@maison-initiative.fr

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *