La cure d’amaigrissement se poursuit dans les universités

Si la ministre de l’enseignement supérieur, Frédérique Vidal, présente mercredi devant les députés un budget 2019 en hausse, des plans de redressement budgétaires à Lille et Rennes provoquent l’inquiétude chez les universitaires.

Une pensée sur “La cure d’amaigrissement se poursuit dans les universités

  • Avatar
    7 novembre 2018 à 8 h 40 min
    Permalink

    On attend l’augmentation des frais d’étude pour couvrir les charges des universités qui suivent une politique d’austérité pour éviter d’être déficitaire.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *