Sandrine Treiner, directrice de France Culture, démissionne

La directrice de France Culture, Sandrine Treiner, tient une conférence de presse, à Paris, le 27 août 2019.

« J’ai décidé de quitter la direction de France Culture. » C’est par un très long courriel interne, envoyé mardi 24 janvier à l’heure du déjeuner, que Sandrine Treiner a annoncé à ses équipes sa décision de se retirer. La directrice a préféré ne pas attendre les conclusions de l’expertise réclamée par la direction de Radio France à la suite d’une enquête parue dans Libération, en septembre, faisant état de « brutalité » dans le management de la station. Ces conclusions étaient attendues pour la semaine prochaine.

Lire aussi : Article réservé à nos abonnés A France Culture, « tout le monde guette » le résultat d’une enquête sur les relations au travail

Dans ce message, Sandrine Treiner dresse le bilan de toutes les actions qu’elle a menées au cours des huit années qu’elle a passées à la tête de la station, laquelle a été portée à des audiences jamais atteintes jusqu’alors (3,1 % d’audience cumulée à la dernière mesure Médiamétrie). Reconnaissant que la maison a parfois été traversée de « désaccords », elle esquisse un mea culpa : « Parfois, à l’évidence, renforcés par la distance, la séparation, la difficulté à se réunir, la réduction des temps informels, parfois aussi la vitesse des évolutions, le stress, la surcharge de sujets, nous nous sommes moins bien compris. J’en prends ici en responsabilité toute ma part. ».

Une « nouvelle impulsion »

A ses yeux, tout est également « plus périlleux pour les femmes », écrit-elle. « J’en ai moi-même fait les frais par le passé. Pour les femmes en responsabilité, d’une manière particulière. Nous voilà soumises à des injonctions contradictoires, subissant largement des représentations sociales bien établies auxquelles parfois nous avons encore du mal à répondre et que parfois malheureusement nous contribuons à entretenir », se justifie-t-elle.

« J’ai à cœur, par ce choix personnel difficile, de permettre à France Culture de retrouver un climat de sérénité, explique au Monde Sandrine Treiner. Après huit années de direction, il fallait de toute façon une nouvelle impulsion. » La dirigeante, que son entourage décrit comme « émue », devrait quitter son poste à la fin de la semaine. La direction générale de Radio France annoncera prochainement, en interne, le dispositif de direction qu’elle compte mettre en place pour lui succéder. Déjà, des noms circulent pour la remplacer, à commencer par celui de Marc Voinchet, actuellement à la tête de France Musique.