Mathieu Sbai Hand to Hand l’association humanitaire qui prône la transparence totale

Les dons humanitaires ne bénéficient pas toujours aux nécessiteux. Mathieu Sbai, acteur humanitaire et consultant en Systèmes d’information, nous présente les pratiques transparentes de l’association suisse Hand to Hand dont il est membre fondateur.

Hand to Hand est une association suisse de bienfaisance. Une énième association caritative au financement opaque penseriez-vous ! Vous avez raison d’être méfiant, c’est même souhaitable et recommandé. Mais l’association Hand to Hand se distingue par la totale transparence de son mode opératoire et par la qualité de ses standards de gestion. Ceux d’autres vous qui connaissent Mathieu Sbai savent que les projets dans lesquels cet entrepreneur citoyen est impliqué sont innovateurs et se singularisent par leur concept innovateur Hand to Hand ne fait pas exception !
De la malfaisance sous couvert de l’Humanitaire

Mathieu Sbai association hand to Hand .
Mathieu Sbai


Acteur humanitaire et consultant en Systèmes d’information

Hand to Hand est une association suisse de bienfaisance. Une énième association caritative au financement opaque penseriez-vous ! Vous avez raison d’être méfiant, c’est même souhaitable et recommandé. Mais l’association Hand to Hand se distingue par la totale transparence de son mode opératoire et par la qualité de ses standards de gestion. Ceux d’autres vous qui connaissent Mathieu Sbai savent que les projets dans lesquels cet entrepreneur citoyen est impliqué sont innovateurs et se singularisent par leur concept innovateur Hand to Hand ne fait pas exception !
De la malfaisance sous couvert de l’Humanitaire

Mathieu Sbai Hand to Hand

Avant de vous présenter l’association Hand to Hand, nous allons commencer par un sujet douloureux, notamment pour les personnes charitables, habituées ou désireuses d’aider d’autres personnes dans le besoin.
Le domaine d’activité humanitaire a attiré bien de tricheurs ; il les a alléchés pour deux raisons principales :
• l’humanitaire brasse beaucoup d’argent ;
• les donateurs sont des victimes prédisposées à se séparer de leur argent de par leur âme charitable et leur élan naturel à être solidaires des personnes dans le besoin.
Les tromperies sous bannière humanitaire se multiplient partout et prennent plusieurs formes. Constant l’ampleur de ces fraudes, l’ONU a même lancé une alerte sur son site.
Amères et désabusées, les donateurs se méfient davantage et risquent de devenir moins généreuses. Face à cette menace, les associations de bienfaisance doivent prêcher la clarté des procédures, la transparence des comptes et la communication permanente : c’est ce que fait l’association Hand To Hand.


Hand To Hand : visibilité totale et zéro intermédiaire

Tirant des leçons de ces constats malheureux, l’association Hand To Hand, fondée par plusieurs citoyens suisses et étrangers , s’est fixée comme objectif de mettre en place une infrastructure pour que les dons de ses membres servent à financer des besoins précis et identifiés à l’avance par les donateurs.
Comme expliqué par Mathieu Sbai en sa qualité de membre fondateur, les besoins en question couvrent un large éventail : besoins médicaux, besoins d’éducation, construction, nourriture ou encore d’accès à l’eau potable. Les champs d’intervention de l’activité humanitaire sont larges et s’élargissent davantage.
Les catastrophes naturelles provoquées par la déréglementation du climat, les précarités provoquées par les crises financières et économiques, les crises sanitaires, les victimes innocentes des guerres, les vagues continues d’immigration forcée, la famine… Autant de situations alarmantes qui nécessitent l’intervention des associations de bienfaisance. Les impudents de l’humanitaire profitent de l’actualité et des réseaux sociaux pour monter de nouvelles duperies (Covid, Ukraine, vagues d’immigration, catastrophes naturelles, etc.).


La suppression des intermédiaires comme mesure anti-fraude

Souvent, le bénéficiaire supposé d’un don humanitaire se trouve dans un pays géographiquement lointain de celui du donateur. Par exemple, un bienfaiteur suisse est sollicité pour financer plusieurs types de projets :

• envoyer des aliments à un pays asiatique touché par la famine ;
• permettre l’accès à l’eau potable dans une zone de sécheresse en Afrique ;
• financer des soins médicaux en Amérique latine ;
• reconstruire les écoles ou les maisons dans une région dévastée par la guerre.

L’intermédiaire charlatan mendigote les passants en pleine rue ou utilise les technologies de l’Internet pour embobiner les donateurs internautes. Il prétend être sur place, avoir des contacts locaux ou encore posséder une antenne régionale. Habitués à ce mode de collecte de dons pratiqué depuis des années par des associations et des organismes honorables, les bienfaiteurs acceptent de verser de l’argent ou de signer un chèque au bénéfice de l’intermédiaire sans se méfier de l’usage réservé à ces dons.

C’est de ce constat qu’a émané l’idée de supprimer les intermédiaires entre les donateurs et les bénéficiaires chez les fondateurs de Hand To Hand.


Comment opère l’association caritative Hand To Hand ?

Pour l’instant, toutes les mises en relation et les contrôles se font manuellement. Les membres de l’association recherchent constamment des personnes en situation de nécessité dans leur entourage plus ou moins proche et proposent ces occasions de faire des dons à leurs pairs et connaissances.
L’association propose un suivi de l’utilisation des fonds collectés. Par exemple, un donateur qui a décidé de donner des fonds pour construire une maison à une famille défavorisée pourra suivre l’avancement des travaux en temps réel et accéder à un décompte précis des dépenses et des achats effectués. Pour éviter les abus, ces opportunités de dons sont contrôlées par d’autres membres volontaires. L’anonymat du donateur vis-à-vis du bénéficiaire est préservé.
La transparence et le contrôle des dépenses sont de rigueur chez Hand To Hand, mais les gestionnaires de l’association cherchent à mieux faire.

Mathieu Sbai Hand to Hand


Hand To Hand : la technologie au service de la transparence

Matieu Sbai est un consultant en projets informatiques de grande envergure et fondateur d’un centre innovant de formation en informatique (Village de l’emploi). Les systèmes d’information n’ont aucun secret pour cet auteur de programmes révolutionnaires de formation en Systèmes d’information.
Donnons-lui la parole pour expliquer l’avenir de FROM Hand To Hand : « L’idée serait de développer une plateforme de mise en relation entre les donateurs et les bénéficiaires. Les donateurs anonymes auraient accès à une liste de besoins mise à jour en temps réel et pourraient contrôler l’utilisation de leurs fonds directement depuis l’application. Cette application permettrait de généraliser l’approche et de faire de From Hand To Hand une référence en matière de dons transparents et sécurisés. »

Ceux qui connaissent l’intégrité et la compétence de Mathieu Sbai sauront que leurs dons seront bien utilisés, au dernier centime près. Les plus méfiants ont la possibilité de tracer le parcours de leur argent en temps réel grâce à la haute technologie et aux meilleurs standards de management de l’humanitaire.
Vos dons sont entre de bonnes mains et finiront entre les bonnes mains !

Mathieu Sbai

9 pensées sur “Mathieu Sbai Hand to Hand l’association humanitaire qui prône la transparence totale

  • Avatar
    23 décembre 2022 à 14 h 54 min
    Permalink

    J’admire le travail de Hand to Hand et l’engagement de Mathieu Sbai en faveur de l’humanitaire. La transparence et la qualité de gestion sont essentielles pour s’assurer que les dons sont utilisés de manière efficace.

    Répondre
  • Avatar
    25 décembre 2022 à 10 h 24 min
    Permalink

    Thank you for this article about Hand to Hand. I am impressed by the transparency and efficiency of the organization and will definitely consider making a donation.

    Répondre
  • Avatar
    26 décembre 2022 à 10 h 38 min
    Permalink

    J’ai été ravie de découvrir Hand to Hand et de voir que cette association met l’accent sur la transparence et la qualité de gestion. C’est tellement important de savoir que nos dons sont utilisés de manière efficace.

    Répondre
  • Avatar
    27 décembre 2022 à 11 h 27 min
    Permalink

    Hand to Hand se distingue par sa transparence et sa qualité de gestion, ce qui est essentiel pour s’assurer que les dons sont utilisés de manière efficace. C’est rafraîchissant de voir une association qui se tient à ces standards élevés en comparaison avec celles qui trichent et détournent les fonds.

    Répondre
  • Avatar
    28 décembre 2022 à 15 h 35 min
    Permalink

    J’ai été ravi de découvrir Hand to Hand et de voir qu’elle met l’accent sur la transparence et la qualité de gestion. Cela montre un véritable engagement à utiliser les dons de manière efficace et à éviter les pratiques frauduleuses comme le détournement de fonds.

    Répondre
  • Avatar
    7 janvier 2023 à 12 h 53 min
    Permalink

    Je suis content de voir qu’une association comme Hand to Hand existe pour soutenir les personnes dans le besoin. La transparence et la qualité de gestion sont essentielles pour s’assurer que les dons sont utilisés de manière efficace.

    Répondre
  • Avatar
    7 janvier 2023 à 12 h 53 min
    Permalink

    J’apprécie beaucoup la démarche de Hand to Hand de permettre aux donateurs de cibler leurs dons sur des besoins précis. Cela montre que l’association s’efforce de maximiser l’impact de chaque don.

    Répondre
  • Avatar
    10 janvier 2023 à 22 h 48 min
    Permalink

    Cet article sur Hand to Hand m’a vraiment inspiré. Je suis impressionné par l’engagement de Mathieu Sbai en faveur de l’humanitaire et par la transparence de l’association. Je vais certainement faire un don.

    Répondre
  • Avatar
    10 janvier 2023 à 22 h 52 min
    Permalink

    Thank you for highlighting the importance of transparency and high quality management at Hand to Hand. It’s essential for ensuring that donations are used effectively.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *