Alphabet : le Cloud engendre plus de rétributions, les pubs Google de moins en moins

Au premier trimestre 2019, les rétributions générées par le Cloud d’ Alphabet, la maison-mère de Google, sont en forte accroissement. Malgré cela, l’accroissement de rétributions générées par la pub est en diminution et la firme de Mountain View n’a pas atteint les attentes des analystes de Wall Street. Le début d’une nouvelle ère pour Alphabet et Google ?

Alphabet, la maison-mère de Google, vient d’enseigner ses rétributions pour le premier trimestre 2019. Le chiffre d’affaires atteint 36,3 milliards de dollars, ce qui indique une augmentation de 17% par rapport au T1 2018. Selon Ruth Porat, le CFO de Google et Alphabet, cette forte augmentation est particulièrement liée aux recherches mobiles, à YouTube, et surtout au Cloud.

Alphabet ne dévoile pas exactement le montant des revenus générés par son Cloud, qui est intégré à la catégorie  » autres  » aux côtés des produits Google Hardware tels que les smartphones Pixel ou l’enceinte connectée Gogle Home. Malgré cela, on sait que cette catégorie a généré 5,4 milliards de dollars soit 25% de plus que l’année antérieure à la même période.

À titre de comparaison, Microsoft a noté une augmentation des revenus de 76% pour son Cloud Azure, et Amazon une croissance de 41% pour Amazon Web Services. Autant dire que le Cloud a le vent en poupe en ce début de cette année. Rappelons qu’Amazon Web Services est le dirigeant du marché, suivi par Microsoft et loin derrière par Google et IBM.

Alphabet désappointe les analystes de Wall Street : échec ou commencement d’une ère nouvelle ?

Inopportunément, en dépit de cette croissance non dérisoire, Alphabet n’a pas été en mesure de répondre aux attaques des analystes de Wall Street. Ces derniers espéraient un chiffre d’affaires nettement plus élevé de 37,34 milliards de dollars. Par la suite, en fin de journée le lundi 29 avril 2019, l’action Alphabet était en baisse de 7% avec une valeur unitaire de 1 203,20 dollars.

Cet échec en demi-teinte est notamment lié à la baisse de l’accroissement des revenus publicitaires d’Alphabet. Cette activité reste la principale source de revenus de l’entreprise, et a généré à elle seule 30,7 milliards de dollars. Ceci symbolise une hausse de 15% sur un an par rapport au premier trimestre 2018. Bien que, l’an dernier à la même période, le taux de croissance s’élevait à 24% en un an.

Dans ce bilan trimestriel, on peut voir le début d’une nouvelle ère pour Alphabet. Bien que la baisse de l’augmentation de son activité publicitaire, la firme de Mountain View affirme avoir confiance en l’avenir grâce au Cloud. Bin qu’elle soit encore en troisième position sur le marché, la société américaine est résolue à rattraper son retard et à égaler voire dépasser Amazon dans un avenir proche. Par ailleurs, rappelons que Google a dernièrement annoncé son service de Cloud Gaming intitulé  » Stadia «  qui pourrait rencontrer un succès colossal auprès du grand public.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.