Le chômage poursuit sa décrue, pour s’établir à 8,5 % de la population active au deuxième trimestre

Poursuivant sa tendance à la baisse, le taux de chômage a atteint son plus bas niveau depuis le début de 2009, reculant de 0,2 point en France métropolitaine, selon l’Insee.

Le Monde avec AFP Publié aujourd’hui à 08h06

Dans une agence de Pôle emploi.
Dans une agence de Pôle emploi. PÔLE EMPLOI / FLICKR / CC BY 2.0

Le chômage poursuit sa lente décrue au deuxième trimestre. Le taux de chômage a légèrement reculé pour s’établir à 8,5 % de la population active en France (hors Mayotte), selon les chiffres publiés par l’Institut national de la statistique et des études économiques (Insee), mercredi 14 août.

Il s’agit du plus bas niveau depuis le début de 2009, souligne l’Insee, comme pour le trimestre précédent. Sur la seule France métropolitaine, le taux de chômage baisse aussi de 0,2 point et s’établit à 8,2 %, ce qui représente 2,4 millions de chômeurs.

Qu’en est-il pour la suite ? Dans sa note de conjoncture publiée le 20 juin, l’Insee table sur une hausse des créations nettes d’emploi en 2019 (+ 254 000), qui sera plus forte que celle du nombre de nouveaux entrants sur le marché du travail. Résultat : le taux de chômage devrait rester orienté à la baisse, pour s’établir à 8,3 % à la fin de 2019, soit un demi-point de moins en un an. « Il atteindrait ainsi son plus bas niveau depuis fin 2008 », relève l’Insee.

Article réservé à nos abonnés Lire aussi Chiffres du chômage : pourquoi tant d’écart entre l’Insee et Pôle emploi ?
Réagissez ou consultez l’ensemble des contributions