Gratuité de l’enseignement supérieur : cinq questions sur la décision du Conseil constitutionnel

En actant le principe de gratuité, la juridiction interroge l’ensemble des universités et écoles publiques, ouvrant la porte à la remise en question d’une source de financement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.