De plus en plus les jeunes cherchent un emploi uniquement sur smartphone

De nos jours les jeunes ne cherchent pas un travail comme leurs aînés. Et la bonne ambiance est le critère le plus important dans le choix d’une entreprise.

Pour les millennials, les jeunes âgées entre 18 et 35 ans, la rémunération compte moins que l’épanouissement personnel et professionnel. Pour 93 % des jeunes, la bonne ambiance est le critère le plus important dans le choix d’une entreprise. La rémunération (66 %) et les horaires (55 %) arrivent bien après. Malgré tout, lorsqu’ils recherchent leur premier job, les jeunes diplômés veulent d’abord «commencer à se stabiliser économiquement» (35 %).

«À la différence de leurs prédécesseurs, les millenials ne recherchent plus un emploi seulement pour assurer leurs besoins mais souhaitent du challenge, insiste CornerJob (plateforme de recrutement). Ils veulent surtout renouveler leur environnement de travail tout en conservant la stabilité procurée par les contrats d’antan. Ils ont besoin d’entreprises qui communiquent dans leur langage et avec les mêmes outils digitaux qu’eux».

Un jeune sur deux veut changer son emploi dans les trois à cinq ans

La stabilité n’empêche pas la flexibilité, puisque la moitié des jeunes est prête à changer d’entreprise dans les cinq ans (24 % entre un et deux ans, 26 % entre trois et cinq ans). Les jeunes sont prêts à changer d’emploi à condition de trouver un meilleur équilibre de vie, une meilleure rémunération et la possibilité de se former. Les avantages qu’offre une entreprise jouent donc beaucoup dans la fidélité des employés. La flexibilité des horaires et des conditions de travail permettrait, selon eux, d’augmenter leur productivité et leur motivation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *